L'islam Et Le Sexe

Des milliers de jeunes vivent cette pseudonyme-libéralisation des mœurs comme une frustration ou humiliation. Sans ressources financières, vivant sous le même toit que leurs familles, ils-elles abordant ces changements démuni-es sur entiers les plans. La sexualité n'est pas vécue comme un épanouissement, une jouissance de la vie et des corps mais un dépérissement, un désert de frustration que l'on traverse chaque jour. La misère des sens finit par produire des formes de sexualité pathologiques et se transforment en agressivité et violence lequel les premières victimes sont les femmes elles-mêmes. Les tabous et interdits alimentent cette indigence et lui fournissent le vernis de la sacralité. Cette misère sexuelle est une des plus déterminantes et des plus profondes au Maroc. La misère matérielle à son tour, découvrir plus nourrit le marché de la prostitution formelle ou déstructurée, explicite ou déguisée en échange d'avantages matériels, d'argent ou de cadeaux.

C'est ainsi qu'au détour d'une page se dévoile l'histoire de Khadija, vice-présidente de l'association La voix de la femme amazighe A ce titre, elle sort régulièrement de sa ville de Rabat pour partir à la rencontre des femmes amazighes (berbères) et les informer sur leurs droits. Alors que 60% de la population marocaine est analphabète, ces femmes marocaines isolées et sans accès à Internet ignorent qu'elles peuvent, depuis 2004, se marier sinon tuteur, ou que la polygamie est désormais encadrée et nécessite l'accord de la première épouse. Sinon ces initiatives indépendantes d'activistes comme Khadija, les (particuliers) réformes en faveur de l'égalité femmes-hommes ne profiteraient qu'à une élite connectée et urbaine.De La Sexualité Du Couple Arabe

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Comments on “L'islam Et Le Sexe”

Leave a Reply

Gravatar